18 Mars 2021

#EleveTonBlob : l'expérience éducative du CNES pour la mission Alpha

Le CNES, en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse, propose à 2000 classes de primaire, collège et lycée de participer à une expérience éducative originale, basée sur l’étude du comportement du Physarum polycephalum, ou blob. Cette expérience sera également menée par Thomas Pesquet à bord de l’ISS, lors de sa mission Alpha de six mois.

Ni plante, ni animal , ni champignon



L’expérience éducative proposée par le CNES, en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse, consiste à envoyer un blob à bord de l'ISS et à inviter les classes à mener la même expérience que celle qui sera menée en micropesanteur. Pour ce faire, ils recevront de la part du CNES, fin août/début septembre, un kit comprenant 3 à 5 blobs (souche identique à celle envoyée dans l’ISS), ainsi que du papier filtre.

Plus connu sous son nom usuel « blob », le Physarum polycephalum n’est ni une plante, ni un animal, ni un champignon. Cet organisme monocellulaire dépourvu de cerveau est capable de se déplacer, de se nourrir, de s’organiser et même de transmettre ses apprentissages à un congénère.

Ses capacités d’apprentissage font l’objet de recherches dans le laboratoire d’Audrey Dussutour, Directrice de recherche CNRS au Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA ; CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier).

Blob. Crédits : CNRS/Dussutour A.




Audrey Dussutour (CNRS) dans son laboratoire. Crédits : CNES/QuiSproduction - F. Quignaux 2021

L'effet de la micropesanteur sur le blob

L’objectif de cette expérience éducative est d’observer l’impact de la micropesanteur sur la nutrition, le comportement et la vitesse de déplacement de plusieurs blobs qui sont placés dans des boîtes de Pétri dans l’ISS (Blob-ISS). Le comportement de cet organisme est-il différent dans l’espace ? Quels peuvent être les effets de la micropesanteur et des rayonnements sur l'évolution de cet organisme ?

Pour le savoir, l’ISS va accueillir ce locataire un peu particulier. Thomas Pesquet sera chargé de le « réveiller » et de photographier son évolution selon deux protocoles.
Protocole 1, « Exploration », va tester en parallèle l’attitude de 2 blobs dans un environnement sans nourriture.
Protocole 2, « Exploitation », fournira à 2 blobs plusieurs sources de nourriture.

Au sol, 2000 classes vont reproduire l'expérience menée par l'astronaute, étudier le comportement du blob et comparer leurs résultats avec ceux obtenus par Thomas Pesquet (#EleveTonBlob). Pour ce faire, ils s’appuieront sur des photos et vidéos des résultats obtenus dans l’ISS qui seront postées au fur et à mesure de l’expérience sur le site dédié à la mission Alpha dont l’ouverture est prévue début avril 2021. Une page Facebook (privée) sera ouverte prochainement aux classes participant au projet qui pourront ainsi partager leurs résultats, interrogations et conclusions.

En classe, les blobs seront étudiés dans des boites de Petri mais les élèves auront également la possibilité, via l’impression 3D, de fabriquer une boite similaire à celle emportée sur l’ISS, pour réaliser leurs expériences.

Modalités

Les enseignants intéressés par cette expérience sont invités à s’inscrire sur un formulaire dédié.

→ ACCÉDER AU FORMULAIRE

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 21 mai 2021.

Une seule inscription par établissement est possible. Cette inscription est ouverte aux établissements scolaires de France (et parmi les DROM-COM, à la Guyane uniquement, et ce pour des raisons sanitaires liées à la souche de blob étudiée).

Les classes retenues pour l’expérience seront averties courant juin. Elles recevront leur kit fin août/début septembre. L’expérience sera mise en œuvre fin septembre ou début octobre (la date précisé sera communiquée ultérieurement).

Pour vous préparer à cette expérience inédite, nous vous invitons à consulter les 2 documents suivants :

Planning (à confirmer)

  • 18 mars 2021
    Ouverture des inscriptions

  • 21 mai 2021
    Clôture des inscriptions

  • Courant juin 2021
    Les enseignants reçoivent la confirmation de leur inscription

  • Fin août/début septembre 2021
    Les classes sélectionnées reçoivent leur kit Blob

  • Courant septembre 2021
    Mise en oeuvre de l'expérience dans les classes

Le CADMOS (Centre d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales), l’une des structures opérationnelles du CNES au Centre Spatial de Toulouse, développe et suit la douzaine d’expériences scientifiques et éducatives qui seront opérées par l’astronaute au cours de sa mission. Outre la préparation de l’expérience « Blob », le CADMOS est en charge des expériences étudiantes issues du concours « Génération ISS », organisé en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.



Des projets inspirants en lien avec le vol habité

Le CNES, via son bureau ESERO France, propose et coordonne en France 3 projets éducatifs de l’ESA en lien avec la thématique du vol habité. Il s’agit des projets suivants :

  • Mission X « Entraîne-toi comme un astronaute » : des élèves de cycle 3 et 5e réalisent des activités sportives et scientifiques, en prenant comme modèle l’astronaute et son hygiène de vie et son entrainement.
  • AstroPi : projet de codage où les élèves programment des lignes de codes lues par un ordinateur à bord de l’ISS.
  • Moon Camp Challenge : les élèves conçoivent une base lunaire grâce à des outils de conception 3D (logiciels gratuits) en tenant compte des contraintes de l’environnement lunaire. Ce projet est proposé pour la première fois en France.

Mission Alpha : une opportunité unique de faire entrer l’espace dans la classe

En dehors de son offre de projets récurrents, le service Education Jeunesse du CNES tire parti de l’actualité spatiale pour proposer de nouveaux projets et sensibiliser les jeunes aux sciences et aux technologies spatiales.

C’est le cas de la mission Alpha de Thomas Pesquet, astronaute européen de l’ESA qui doit décoller le 22 avril à bord d’un Crew Dragon de SpaceX (Crew-2) affrété pour le compte de la NASA. Il est le premier européen à voyager dans ce vaisseau innovant. Son arrivée dans l’ISS est prévue le 23 avril.