Fusées

Dès sa création, le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) a été chargé par le Ministère de l’Intérieur d’assurer la sécurité des lancements de fusées des jeunes. Très vite, des cahiers des charges et des procédures adaptées ont été établies, et le CNES a mis des propulseurs à disposition des clubs spatiaux de jeunes pour garantir la sécurité. Les plus jeunes conçoivent et assemblent, en classe, une fusée à eau, une micro-fusée ou une mini-fusée. Les plus avertis développent des systèmes plus complexes : les fusées expérimentales, embarquant une ou plusieurs expériences scientifiques. Ces engins sont lancés à plus de 1500m d'altitude lors du C'Space, le rendez-vous des étudiants avec l'espace, co-organisé avec le CNES tous les étés.

Mini-fusée

10 à 25 ans

club

Les mini-fusées (″minif″ pour les habitués) peuvent mesurer 1,5 m de haut et emporter 1 à 2 kg à 500 mètres de hauteur, avec une vitesse au décollage qui peut aller jusqu'à mach 1 !  À partir de 10 ans, une activité qui permet de découvrir les principes de base de la conception et de la réalisation de systèmes embarqués...

Il est conseillé tout d'abord de maîtriser les concepts de base autour de la stabilité du vol grâce à la micro-fusée avant de se frotter à la réalisation d’une mini-fusée.

L’objectif principal, et la difficulté de la mini-fusée, est de concevoir un système qui permettra le déclenchement et le déploiement d’un parachute à culmination.

Ce déclenchement doit s'effectuer de façon automatique, au bout d'un temps déterminé avant le lancement par un calcul de trajectoire.

Les moteurs de mini-fusée sont fabriqués par des industriels spécialisés et mis gratuitement par le CNES à la disposition des clubs.

Le montage des moteurs sur la mini-fusée et le lancement de celle-ci doit par contre être réalisé par un animateur de l’association Planète Sciences ayant suivi un agrément « lanceur mini-fusée ».

Comment pratiquer cette activité ?

    • En classe

      Cette activité vous intéresse ? Participez à notre projet "Une fusée à l'école" !
      Le CNES et l'association Planète Sciences, qui coordonne ce projet sur le terrain, vous aideront à le mettre en place.
    • Pendant un séjour de vacances
      Planète Sciences propose de nombreux séjours de vacances mini-fusées pour tous les passionnés d'espace.
    • En club
      Vous pouvez créer un club scolaire ou extrascolaire pour mener ce projet. Planète Sciences vous aidera aussi dans ce cadre et vous propose sur son site la marche à suivre...


En club ou en classe, ce projet nécessite la présence d'un animateur de Planète Sciences (on l'appelle un "suiveur") lors des étapes-clés de projet..

Quelques chiffres sur les mini-fusées de clubs  :

  • 1 propulseur par mini-fusée fourni par le CNES, mis en œuvre par un « lanceur mini-fusée » Planète Sciences agréé par le CNES
  • Deux types de propulseurs disponibles pour la mini-fusée
  • 5 membres d’une équipe pour réaliser une mini-fusée en moyenne
  • 10 manifestations organisées chaque année pour lancer les mini-fusées en région
  • 50 heures au minimum pour réaliser une mini-fusée
  • Mach 1, c’est la vitesse maximale que peut atteindre une mini-fusée en vol
  • 1 à 2 kg, c’est typiquement la masse d’une mini-fusée



Où et quand lancer sa mini-fusée ?

Dans le cadre d'un projet de classe 

Pour vous aider dans la réalisation du projet, le CNES s'appuie sur Planète Sciences qui délègue un animateur suiveur pour chaque classe.
Cet animateur assure tout au long du projet un soutien technique et procède au lancement des fusées sur un terrain à proximité de l’Etablissement ou dans le cadre d'une manifestation régionale, du C’Space ou du Rocketry Challenge.

Dans le cadre d'un club

Les lancements de mini-fusées ont lieupendant une manifestation régionale, le C’Space ou le Rocketry Challenge.
Ces campagnes, organisées avec le concours du CNES, peuvent être prises en charge par les délégations territoriales de Planète Sciences ou des groupes locaux volontaires. Au cours de ces rendez-vous, clubs et Etablissements scolaires de la région peuvent présenter plusieurs types de projets (mini-fusées, micro-fusées, ballons) et différentes activités sont proposées au public.
Consultez  notre agenda pour savoir où et quand ces fêtes se tiennent.


En savoir plus :



Actualité des projets

Fusée expérimentale

Sept.Oct.Nov.Déc.Jan.Fév.MarsAvrilMaiJuinJuil.Août
Appel à candidatures|Déf. des projetsDéveloppement des projets|PréqualificationsC'SpaceBilan



15 à 25 ans

club

Comme son nom l'indique, la fusée expérimentale ("Fusex" pour les habitués) est un vecteur embarquant une ou plusieurs expériences scientifiques ou technologiques. Proposée à partir de 15 ans lors de séjours de vacances organisés par Planète Sciences, la fusée expérimentale touche des jeunes de 15 à 25 ans regroupés majoritairement dans des clubs d'établissements d'enseignement supérieur.


L'activité "Fusex" (contraction de "FUSée" et de "EXpérimentale") a  pour objectif d'embarquer des expériences scientifiques ou technologiques plus ou moins complexes, à bord du vecteur que constitue la fusée.

Il s’agit de concevoir des engins d'une masse de 10 à 15 kg pouvant atteindre des altitudes de plus de 1500 m. Au-delà de la complexité technique et de la nécessité d’embarquer un système de récupération qui peut lui aussi être novateur sur un plan technique, l’objectif principal consiste à mettre en place des expériences sur le vecteur lui même (mesure de vitesse, d’accélération, de rotation, etc...) ou sur son environnement (prise de vues, localisation, etc...).

Étant donnée la complexité de mise en œuvre de ces projets et les conditions de sécurité nécessaires, une campagne de lancements est organisée chaque année par le CNES pour lancer toutes les fusées expérimentales conçues dans l’année. Les moteurs de fusées expérimentales sont fabriqués par des industriels spécialisés et mis gratuitement par le CNES à la disposition des clubs. Leur mise en œuvre est réalisée par des pyrotechniciens du CNES, dans le cadre du C’Space, regroupement annuel des clubs spatiaux.



La conception et la construction d’une fusée expérimentale durent généralement un ou deux ans et font appel à de nombreuses compétences (mécanique, électronique, aérodynamique, informatique...).

Le CNES s’appuie sur l’association Planète Sciences pour vous suivre tout au long de votre projet qui démarrera dès le dépôt d'un dossier de projet. Ce  document est indispensable pour que le projet soit dans un premier temps validé par le CNES et Planète Sciences. Il permettra ensuite d'assurer le suivi de l'avancement du projet et de vérifier sa conformité au cahier des charges, notamment lors des Rencontres Clubs Espace (RCE).

Grâce à un dialogue continu entre Planète Sciences, le CNES et l'équipe projet, l'objectif est d'arriver dans de bonnes conditions au lancement et à son succès !

En savoir plus :



Actualité des projets

C'Space

Proposé à l'initiative du Centre national d’études spatiales (CNES), avec le soutien de l'association Planète Sciences, et en collaboration avec l'Armée de Terre (1er R.H.P), le C'Space, campagne nationale de lancements de fusées, est le rendez-vous estival dédié aux étudiants et aux clubs de jeunes passionnés d'espace.

À noter dans votre agenda

La prochaine édition du C'Space se tiendra sur le camp militaire de Ger du 1er RHP (Régiment de Hussards parachutistes) du 13 au 20 juillet. Organisé par le CNES, avec l’aide de l’association Planète Sciences, et en collaboration avec l’Armée de Terre, ce rendez-vous rassemble près de 400 personnes dont environ 250 étudiants. Retrouvez toutes les informations et les projets présentés lors de l'édition 2019 du C'Space ici.

13-20
JUILLET2019

 

 

Depuis plus de 50 ans, le C’Space est l’occasion pour les jeunes passionnés d’espace de mettre en œuvre des projets de haute technicité de la conception jusqu’à la réalisation : mini-fusées et fusées expérimentales qui intègrent des expériences scientifiques embarquées. Tout au long de l’année et en équipe, ils sont confrontés à toutes les dimensions d’un projet transdisciplinaire qui se concrétise tous les étés lors des lancements prévus chaque année au C’Space, sur le camp militaire de Ger, près de Tarbes. Réalisés par des étudiants d'écoles d’ingénieur, d’IUT et d’Universités, mais aussi par des clubs de collégiens et lycéens, des projets techniques de haute volée sont mis en œuvre durant une semaine rythmée par des lancements de fusées


Logo C'SpaceLogo C'Space. Crédits : CNES.


Après les phases de préparation et de contrôle, les étudiants installent leurs fusées sur une rampe de lancement avant le décollage.   Crédits : CNES et Planète Sciences.

Former les ingénieurs de demain

Cet évènement est à la fois un moment d’échange privilégié et de découverte, tant sur le plan technique que sur le plan culturel. L’objectif est de préparer les étudiants à la réalité professionnelle en leur donnant la possibilité d’expérimenter leurs projets et de rencontrer des acteurs du domaine spatial. Des clubs étrangers, parfois venus d’Autriche, du Japon, de Russie ou du Pérou, sont également présents. Favoriser l'esprit d'équipe, les échanges entre clubs et la coopération internationale dès le plus jeune âge est aussi l’un des enjeux du C’Space. A l’image des agences spatiales, les étudiants en ingénierie seront amenés à coopérer avec leurs voisins européens et d’autres pays du monde.

Dans les halls d'intégration du C'Space, les étuditants assemblent leur fusée expérimentale. Crédits : CNES.

Des fusées, des CanSats

Durant l’année scolaire (et parfois pendant deux ou trois ans) les étudiants conçoivent leur projet de fusée expérimentale, de mini-fusée ou de CanSat.
Ces projets du CNES, menés avec Planète Sciences, font l’objet de trois rencontres organisées durant l’année pour s’assurer, avec les experts du CNES, du respect des cahiers des charges et les orienter dans leurs choix.
À l’issue de la troisième rencontre, une vingtaine de fusées expérimentales, une quarantaine de mini-fusées et une huitaine de CanSats sont aptes à participer au C’Space.
Dès leur arrivée au C’Space, les jeunes s’installent dans les salles d’intégrations afin de préparer au plus tôt leur fusée pour les tests de contrôles mécanique, de déploiement de parachute et, pour les fusées expérimentales, les contrôles de bon fonctionnement de l’expérimentation et de l’enchainement des séquences de lancement.

Le traditionnel lâcher de ballon expérimental est organisé tous les ans pendant la Journée officielle. Crédits : CNES.

La compétition cansat france

Depuis 2009, la compétition CanSat a fait son entrée au C’Space. Le défi consiste à fabriquer un satellite de la taille d’une canette de soda. Celui-ci est largué à 150 m d’altitude par un ballon captif et réalise des expériences scientifiques et techniques spécifiques. Les équipes impliquées dans ce projet doivent réaliser une mission obligatoire (un déploiement), et au moins une mission libre : sondage atmosphérique, terraformation, détermination de la position d’atterrissage… Une mission bonus est également proposée. Depuis 2016, il s'agit de l'éjection d'un mini-parachutiste pendant la descente du CanSat. Un jury d’experts évalue les projets et récompense la meilleure équipe selon plusieurs critères.


Un participant à la compétition CanSat France se dirige vers la zone de lancement pour le largage de son CanSat. Crédits : Planète Sciences.

Pour plus d'informations sur les actualités C'Space, rendez-vous sur le site de Planète Sciences.

La Journée officielle

Chaque année, une journée spéciale, dénommée "Journée officielle", rassemble professionnels, élus et autres acteurs du secteur. Le C’Space se transforme alors, le temps d’une journée, en un moment de rencontres entre étudiants et professionnels de l’aérospatial. C’est une occasion pour les jeunes de présenter leurs projets, et de convaincre les professionnels du domaine spatial. Pour ces invités, c’est l’opportunité de constater les progrès et les idées novatrices des ingénieurs de demain, de contempler des fusées s’élever dans le ciel et d’assister au traditionnel lâcher de ballon stratosphérique.

<

Editions précédentes

Retrouvez les bilans des précédents C'Space :  2019 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009

Consultez les pages de présentation des anciennes éditions : 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011