Parabole Lycéens : la campagne de vol 2019

Concevoir et réaliser des expériences scientifiques dans des conditions proches de l’impesanteur ? C'est ce que les élèves des lycées Camille Desmoulins (59), Algoud-Laffemas (26) et Nadar (91) ont pu réaliser du 8 au 11 avril 2019 en participant au projet Parabole du CNES. Découvrez ici leurs expériences à bord de l'Airbus A310-0G piloté par Thomas Pesquet !

Lycée Camille Desmoulins - Le Cateau-Cambrésis (59)

Ce sont 11 élèves de Terminale Scientifique du Lycée polyvalent Camille Desmoulins au Cateau-Cambrésis qui ont été sélectionnés dans le cadre du projet Parabole 2019. Afin de mener à bien les 3 expériences scientifiques développées pendant l'année, deux représentants du groupe se sont envolés à bord de l'Airbus A310-0G : Jean-François, professeur de Physique-Chimie, et Emma, élève de 18ans.

Projet de SVT et Physique-Chimie

  • L'influence de la modification de la gravité sur les oscillations du pendule (étude de différentes longueurs).

  • L'étude des échanges d’énergies mécaniques entre un ressort compressé et une bille : la bille est propulsée par un ressort, l’énergie potentille du ressort est transformée en énergie cinétique, l’étude portera sur différentes compressions et pour des billes de masse différente.

  • L'étude du comportement des mouches du vinaigre en impesanteur.



parabole-2019-cateau-groupe.jpg

Les 11 élèves du Lycée Camiile Desmoulins, leur professeur et leur proviseur devant l'Airbus A310-0G. ©CNES



Lycée Algoud-Laffemas - Valence (26)

Les élèves du Lycée Algoud-Laffemas de Valence ont mené un véritable travail d'équipe : pendant qu'une classe de Terminale STL option «Biotechnologie» avait pour mission de définir l'expérience et d'analyser ensuite les résultats, les étudiants du BTS Systèmes Numériques option "Electronique et Communication" étaient chargés de concevoir les deux bioréacteurs permettant d'automatiser et d'enregistrer les mesures pendant le vol.

Parmi les 7 élèves qui ont fait le voyage jusqu'à Mérignac avec leurs trois enseignants, Bastien et Loïs ont eu la chance d'embarquer à bord de l'avion afin de mener les expériences... et de tester les effets de l'impesanteur sur eux-mêmes !

Projet « Biotechnologie et Apesanteur »

  • L'impact de l'apesanteur sur le fonctionnement d'une enzyme : comment la bétagalactosidase, enzyme permettant la digestion du lait chez l'humain, se développe-t-elle en apesanteur ?

  • L'impact de l'apesanteur sur une micro-algue, la spiruline : la forme spiralée est-elle conservée ? La paroi cellulaire résiste-t-elle aux effets de l'apesanteur ? Comment le nombre de cellules évolue-t-il au cours du vol ?

  • L'impact de l'apesanteur sur la croissance bactérienne du staphylocoque : l'étude vise à déterminer la vitesse spécifique de croissance ainsi que le temps de génération de la bactérie en situation de microgravité.



parabole-2019-valence-groupe.jpg

Les 7 élèves du Lycée Algoud-Laffemas de Valence et leurs 3 professeurs devant l'Airbus A310-0G. ©CNES



Lycée Nadar - Draveil (91)

Ce sont 7 élèves en Terminale Maintenance des Equipements Industriels au Lycée Nadar à Draveil, aidés de quatre de leurs professeurs, qui se sont portés volontaires et ont été sélectionnés pour participer au projet Parabole 2019. Parmi eux, Daryl et Nicolas, tous les deux majeurs, étaient les représentants du groupe pendant le vol à bord de l'A310-0G !

Projet « La Maintenance de Nadar défie la gravité »

  • Les élèves ont développé 5 expériences en lien avec la maintenance et la mécanique : déterminer la masse d'un objet en apesanteur, étudier la chute libre d'un projectile, calculer la pression, étudier le mélange des fluides quand la gravité est nulle et observer le phénomène de capillarité.

 Nous avons mis de l’eau dans un tuyau, dans lequel on a disposé des plus petits tuyaux, afin de voir jusqu’à quel niveau l’eau montera en impesanteur. Guerelens, 18 ans



parabole-2019-draveil-groupe.jpg

Les 7 élèves du Lycée Nadar de Draveil et leurs 4 professeurs devant l'Airbus A310-0G. ©CNES



Appel à candidatures : « Parabole 2020 »

Vous êtes enseignant de lycée et souhaitez participer au projet Parabole avec votre classe ?

Répondez dès à présent à l'appel à projets Parabole 2020 ! Les candidatures doivent être envoyées avant le 10 juin 2019 :

fiche_candidature_parabole_2020_scolaire.doc (doc - 92 Ko)



En savoir plus

Quelle différence entre apesanteur, impesanteur et micropesanteur ?

Au terme apesanteur, utilisé dans le langage courant, on préfère aujourd’hui celui d’impesanteur, en raison de la confusion orale entre « la pesanteur » et « l’apesanteur ». Par ailleurs, l’impesanteur est un état théorique et idéal qui n’existe pas en réalité : il subsiste toujours des forces parasites, donc une pesanteur résiduelle. A bord d’un véhicule spatial, on parle donc en général de micropesanteur, dont la valeur est proche du millionième de la pesanteur terrestre.