24 Février 2016

Terr'Image : des images satellites dans vos cours

Le projet Terr’Image permet aux enseignants d’utiliser les images satellitaires pour construire leurs séquences pédagogiques. Les fonctionnalités du logiciel TerreImage, associées au projet homonyme, visent l’interdisciplinarité afin de profiter des technologies spatiales pour décloisonner le savoir.

Envie d’utiliser des images satellitaires en classe ? Le programme Terr’Image est là pour vous !

« Le projet a été crée en 2011 pour accompagner le lancement des satellites Pléiades, raconte Vincent Doumerc, détaché de l’Éducation Nationale au sein du CNES et responsable Terr’Image, avec son collègue Michel Vauzelle. Il a été conçu pour mettre à la disposition des enseignants et des élèves les images en haute résolution produites par ces satellites d’observation de la Terre et faciliter leur exploitation pédagogique ».

Un travail commun du Centre National d’Études Spatiales et de l’Éducation Nationale. « L’objectif est de permettre à chaque professeur, quelle que soit sa discipline, d’enrichir ses séquences pédagogiques avec ces nouveaux supports, mais également de monter un projet interdisciplinaire qui puisse fédérer plusieurs matières », précise ce géographe qui est également en charge de la formation au logiciel TerreImage. « C’est pourquoi, durant deux jours de formation, nous présentons une méthodologie de travail qui prend en compte l’utilisation technique de l’outil et également le potentiel pédagogique qu’il apporte ».

Des fonctionnalités professionnelles   

Le logiciel TerreImage est l’adaptation pour un public scolaire de celui utilisé par les professionnels du CNES. Conçu spécialement pour ce projet pédagogique par le Centre National d’Études Spatiales, il permet de traiter et interpréter les images des satellites Pléiades.

« Le logiciel est gratuit et téléchargeable sur la plateforme Eduthèque de l’Éducation Nationale, section CNES, explique Vincent Doumerc. Il permet par exemple de visualiser la surface végétale d’une zone géographique identifiée, ce qui est très intéressant par exemple pour un cours de Géographie ou de Science de la Vie et de la Terre. TerreImage permet également de déterminer l’occupation du sol : où se trouve une ville, ou bien où l’on trouve de l’eau ou des sols nus ».

C’est l’objectif pédagogique qui détermine le type de traitement demandé au logiciel, d’où l’importance du rôle de Vincent Doumerc, à mi-chemin entre le monde de l’école et celui de la recherche spatiale. « Tout comme mon prédécesseur et aujourd’hui coéquipier Michel Vauzelle, je connais la réalité du terrain scolaire. C’est essentiel pour nourrir la proximité entre les deux secteurs ».

L’enseignant qui se lance dans cette aventure spatiale n’est pas tout seul. « Les supports de formation, des exemples de séances pédagogiques, une photothèque pour choisir l’image satellitaire sur laquelle travailler… tout est disponible et gratuit sur Eduthèque », rappelle Vincent Doumerc, qui reste également à disposition de ses collègues par mail, tout simplement.

logo_terrimage_cc.jpg

COMMENT SE FORMER ?

Un enseignant qui souhaite se former à TerreImage peut :

  • S’adresser directement Education et Jeunesse du CNES
  • S’inscrire dans le cadre de son Plan Annuel de Formation (PAF), à une formation organisée par une des académies partenaires du projet (Nantes, Toulouse, Bordeaux, Montpellier)
  • Solliciter son établissement pour organiser une Formation d’initiative locale (FIL) pour l’ensemble de l’équipe pédagogique
  • Participer aux 5 jours d’Université d’été Espace-Education, organisée tous les deux ans par le CNES à la Cité de l’Espace, Toulouse. (Prochaine édition été 2016)