20 Juin 2012

Un ancrage pédagogique fort en région

Historiquement, le CNES a une mission d'éducation aux techniques spatiales.

 

La convention qui lie l'académie de Toulouse et le CNES exprime une volonté commune de promotion et de diffusion des sciences et techniques spatiales dans le domaine de l'éducation. C'est fait ! Sensibilisation, formation, expérimentation..., les initiatives conjointes sont multiples et variées. La volonté de dynamiser les sciences à l'école et le fil conducteur du développement durable, qui s'impose en valeur forte dans les nouveaux progammes dès la classe de seconde, peuvent trouver, avec les données spatiales, des réponses accessibles et fondées.

Cohérence géographique aidant, Midi-Pyrénées est devenue le carrefour d'innovations pédagogiques. Les données spatiales y sont utilisées comme autant de ressources au plus près des programmes scolaires. Pléiades et l'évolution de l'imagerie spatiale ouvriront demain la voie à de nouvelles études de cas.

Universités d'été, fusées expérimentales, Un Ballon pour l'école, Parabole, Calisph'Air, Argonautica..., le dictionnaire des lycées et collèges s'est enrichi de sérieuses références ces dernières années.

Née de la volonté du CNES (exprimée par son service Jeunesse et acteurs de l'éducation de la Direction de la Communication externe, éducation et affaires publiques) et de l'académie de Toulouse, la labellisation du lycée Pierre-Paul Riquet, comme lycée de l'Espace, à Saint-Orens (31), a marqué une étape supplémentaire.