16 Janvier 2009

Les classes ont la parole

Au collège Cantelande de Cestas (33), les élèves de l’atelier scientifique travaillent sur le réchauffement climatique en étudiant tout particulièrement l’impact du CO2 et des aérosols dans l’atmosphère.

 « Ouvrir le collège et l’enseignement sur les scientifiques et participer en vrai à une expérience scientifique internationale » Annie Carrasset, professeur de SVT qui anime l’atelier scientifique du collège Cantelande à Cestas (33) est une convaincue de la première heure. Partenaire du Cnes depuis 10 ans, elle s’est aussi embarquée dans le projet Calisph’Air dès son lancement en 2004.