22 Novembre 2011

L'espace et les jeunes

Début des années 1960,sous l'impulsion d'animateurs et d'enseignants passionnés, des clubs et ateliers scientifiques voient le jour. Le CNES est mandaté pour sécuriser ces activités. Cinquante ans plus tard, l'intérêt des jeunes pour l'espace reste toujours aussi vif. Le CNES est toujours à leurs côtés. Depuis cinquante ans, rien n'a donc changé ? Bien sûr que oui !

1957 : Spoutnik décolle...la passion des jeunes pour les fusées aussi ! La curiosité s'éveille : fabrication, manipulation...

Début des années 1960,sous l'impulsion d'animateurs et d'enseignants passionnés, des clubs et ateliers scientifiques voient le jour. Le CNES est mandaté pour sécuriser ces activités. Cinquante ans plus tard, l'intérêt des jeunes pour l'espace reste toujours aussi vif. Le CNES est toujours à leurs côtés. Depuis cinquante ans, rien n'a donc changé ? Bien sûr que oui !

Très vite, le CNES a complété son rôle sécuritaire par un accompagnement éducatif. Il a mis à contribution les nouvelles technologies et les nouvelles missions pour élargir la gamme des activités : mini fusées, fusées expérimentales, images satellitaires, Cansat, ballons, vols paraboliques....

Avec les missions internationales comme Globe et sa déclinaison française, il a mis les jeunes en réseau dans le monde entier. En 1991, le CNES et l'Education nationale signaient une première convention de coopération, renouvelée à plusieurs reprises et dernièrement au Salon du Bourget, en juin 2011.

L'espace a donc fait son entrée dans les programmes. Un premier lycée de la région toulousaine a obtenu le label "Lycée de l'espace". L'offre de formation ou de documentation pédagogique s'est renforcée pour les enseignants.

  

Voir aussi